Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Marc-Aurèle et les chrétiens

Michel Onfray rappelle avec justesse que « les chrétiens qui sont alors une secte, vivent de façon incivique en refusant de se comporter en citoyen de la cité terrestre en se préférant citoyens de la cité céleste. L'objection de conscience, le refus de porter les armes, de sacrifier aux dieux civiques de la cité romaine, de saluer l'empereur lors des cérémonies publiques, tout cela met en péril l'être et la continuité de l'Empire. Voilà pourquoi Marc-Aurèle se montre sévère avec les chrétiens. »

Où l’on constate une fois de plus que lorsque l’on prend sa religion au sérieux, on la place bien au-dessus des lois contingentes du temps et de l’endroit où l’on se retrouve par hasard et pour si peu de temps.

Les commentaires sont fermés.