Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/06/2017

Le style du Général

J’ai admiré au-delà de n’importe qui d’autres ses mémoires de guerre, la façon sans égale dans l’histoire dont il a porté tout un pays sans d’autre moyen que sa volonté et son caractère. Le style s’en ressent dont la grandeur est à la hauteur de l’épopée. Ça continue avec les mémoires d’espoir quand il raconte l’affaire algérienne. Après, ce sont des considérations économiques, écrites pour se justifier de la fausse légende qui lui aurait fait dire que « l’intendance suivra ». Le chapitre est alors presque ennuyeux. Il abuse des anaphores : c’est ainsi que j’ai pris telle ou telle mesure, c’est ainsi que, c’est ainsi que. On remarque à peine ce tic d’écriture dans les mémoires de guerre, il finit par agacer dans les mémoires d’espoir.

Écrire un commentaire