Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/05/2017

En écoutant RTL

D’une oreille distraite (non ce n’est pas l’oreille de Jenkins), j’écoutais RTL à propose de la visite de Vladimir Poutine. À cette occasion, Thomas Prouteau, « spécialiste en cyber sécurité » rappelle les accusations lancées contre les services russes qui auraient attaqué les serveurs informatiques de « En Marche ». À titre de preuve, Thomas Prouteau cite la NSA qui affirme que ce sont bien les services russes qui sont à l’origine de cette attaque. En plus, on a trouvé des caractères cyrilliques dans les flux informatiques.

Voilà, en effet, des preuves très convaincantes. La NSA, qui sait de quoi elle parle en matière d’espionnage et d’attaques informatiques, est certainement digne de confiance quand elle accuse les Russes. Et comme ceux-ci sont assez bêtes pour laisser des traces aussi visibles de leur passage. Pas de doute ce sont bien eux.

On entend ça le matin, sur « la première radio de France ».