Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/06/2015

La vérité sur la dette grecque

C'est dans la Tribune, un journal qui n'est pas réputé pour être gauchiste. Et ça confirme ce que l'on savait depuis longtemps.
  • Le niveau de dépenses publiques grecques est inférieur à la moyenne européenne
  • Le FMI était entièrement conscient à la fois des conséquences sociales des mesures imposées à la Grèce et du caractère insoutenable des « aides » accordées à la Grèce.
  • En imposant de nouvelles dettes pour rembourser les anciennes, les Européens ont permis aux banques détentrices de dette publique grecque de se désengager massivement, et même de tirer bénéfice de l'opération
Malgré le matraquage médiatique nous présentant la Grèce comme un peuple de fainéants, incapables de gérer sérieusement, champions de la fraude fiscale et de la sieste réunie, la vérité est un peu moins caricaturale que ce mépris caractéristique à l'égard de tout pays baigné par la Méditerranée. Quand les autorités européennes ne se cachent même plus pour décrire leur méthode comme "la stratégie du nœud coulant", à l'égard de tout un peuple, on se demande jusqu'à quel niveau de cynisme on arrivera, et si ces gens sont conscients du saccage apporté à ce qui reste de l'ex idéal européen.
 
On peut aussi apporter son soutien à la commission pour la vérité sur la dette grecque

Les commentaires sont fermés.