Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/06/2015

La peine de mort aux USA

Elle vit ses derniers jours nous dit Time Magazine. La peine de mort est condamnée. Les cinq raisons de cette exécution seraient :

La première : “Malgré des décennies d’efforts, aucune méthode d’exécution n’a réellement fait ses preuves, en particulier les exécutions par injection létale”, qui se sont soldées ces derniers mois par des ratés retentissants.

last execution.jpg

La deuxième : “Parce que la criminalité a baissé aux États-Unis”.

La troisième raison est liée au fait que les justifications de la peine de mort ont perdu de leur force.

La quatrième, c’est qu’il s’agit d’une peine très coûteuse et que les États n’ont plus assez de moyens.

Et la dernière raison est que la Cour suprême, à force de devoir se saisir de cas portant sur la peine capitale, “va finir par jeter l’éponge” et décréter la peine de mort inconstitutionnelle aux États-Unis.

 

 

Où l’on voit, si vraiment ce journaliste a bien analysé la situation, comment cette question est traitée aux USA, par comparaison avec la France. Nous aurions eu, et d’ailleurs nous avons eu, des débats théoriques, des imprécations diverses, des accusations de toute sorte, d'inhumanité pour les uns, d’angélisme pour les autres. Aux USA, on arrive à la conclusion pratique, que ça ne sert à rien, que c’est compliqué, mais surtout que ça coûte cher. Même pour un sujet aussi essentiel que la vie et la mort, c’est le pragmatisme qui l’emporte.

Les commentaires sont fermés.