Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/06/2009

Burqa : Une analyse convaincante

Sous la plume de Catherine Kintzler, cette analyse du problème du port de la burqa (et du niqab) :

  • Interdire au nom de la laïcité n'est pas possible car "le régime de laïcité impose l'abstention dans le seul espace relevant de l'autorité publique et parallèlement il établit la tolérance dans l'espace civil"
  • Interdire au nom du droit des femmes est délicat, car il sera difficile de prouver que des femmes ont été obligées de porter ce signe. D'ailleurs (c'est moi qui ajoute), elle peuve le revendiquer comme symbole d'une identité culturelle différente de la nôtre
  • C'est plutôt du côté la dépersonnalisation qui constitue la plus grave atteinte au droit de la femme masquée. Toutes pareilles, derrière leur muraille de toile, elle perde leur singularité. La burqa désigne la femme comme indifférenciée, sans identité ni individualité. Par là, on nie qu'elle soit une personne humaine en l'enfermant dans un vêtement qui n'en fait plus qu'une espèce.

 

Dois-je ajouter que je partage totalement l'argumentation de Catherine Kintzler ?