Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2009

Heureusement il reste le café

Grâce  à cette brochure, on peut apprendre tous les bons moyens d'attraper un cancer. Le vin, jusque là responsable du paradoxe français, est désormais interdit, même à faible dose. En fait, le vin est surtout bon pour la prévention des maladies cardio-vasculaires -  pour l'instant !!

Il nous reste le café. Dans la section : questions fréquemment posées de cette brochure :

Le café donne-t-il le cancer ?
> Non.
Pourquoi ?
L’effet de la consommation de café sur le risque de cancers a été examiné dans de nombreuses études, en particulier pour le cancer du pancréas. Dans le cadre du rapport WCRF/AICR 2007, la relation entre consommation de café et le risque de cancers du pancréas et du rein a été évaluée. L’effet de la consommation de café sur le risque de ces deux cancers est considéré comme
peu probable.

Je note que l'on ne répond pas à la question pourquoi ? On dit juste qu'une étude n'a rien prouvé. C'est donc encore possible. La prochaine étude le prouvera certainement. Dépêchons-nous donc de boire notre (nos) café quotidien avant d'apprendre qu'il est aussi cancérigène.

J'avais cru comprendre que le café était mauvais, justement pour le coeur. Il faut donc alterner : on compensera le café par un peu de vin pour combattre les maladies cardio-vasculaires, puis une tasse de café pour combattre les effets du vin sur le cancer. Boire ou mourir, il faut choisir. Que prenez-vous aujourd'hui ? une dose de cardio-vasculaire ou une bonne rasade de cancer.

Quant à moi, j'ai choisi. Le cancer c'est l'angoisse de l'attraper qui nous ronge et nous le donne avant même qu'il ne soit là.

En attendant, vivons un peu.

Les commentaires sont fermés.