Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2009

Nos résolutions

C'est tellement facile de tenir ses résolutions. Il suffit de bien choisir ses objectifs et de s'y tenir. Un autre René (Descartes) avait déjà remarqué qu'il nous faut :

"une volonté ferme et constante d'exécuter tout ce que nous jugerons être le meilleur et d'employer toute la force de notre entendement à en bien juger [..]  C'est de cela seul que résulte toujours le plus grand et le plus solide contentement de la vie. Ainsi j'estime que c'est en cela que consiste le souverain bien."

Chacun peut constater combien il est facile d'atteindre ses objectifs quand ils sont bien fixés. Tout semble alors se plier à notre volonté. Un par un les obstacles disparaissent ; on se sent invincible. Si vous êtes comme moi, tout ce que vous avez vraiment réalisé dans votre vie a été obtenu sans grand effort, au prix d'une volonté sereine et assurée d'atteindre son objectif.

Et pourtant, nous ne tenons pas nos résolutions, nous ne nous fixons pas vraiment d'objectifs, et on a tendance à se laisser aller au hasard des circonstances. C'est, que si la méthode est invincible, le résultat est toujours décevant. Non que l'on n'atteigne pas l'objectif fixé. On l'atteint bien, mais cette satisfaction du devoir accompli ne s'accompagne de rien de plus. Pas de bonheur particulier, de clé pour une vie bonne ou le "souverain bien". Si vous pensez atteindre un état mental particulier  - et supérieur bien sûr - en suivant ces recommandations, vous être bons pour la première secte qui passe à votre portée.

On n'est pas plus heureux d'avoir accompli son devoir. On n'est pas spécialement malheureux dans la lâcheté du laisser aller. Et ils sont tellement énervants, tellement chiants ces gens qui réussissent tout ce qu'ils entreprennent, qui ne comprennent pas pourquoi tout le monde n'y aboutit pas. Car en effet, on l'a déjà dit, on l'a déjà expérimenté, c'est très facile.

Mais on préfère souvent la chaleur du troupeau qui se laisse guider, à l'austérité non récompensée de ceux qui se prennent en main.

Il n'y a rien à gagner à tenir ses résolutions, rien à perdre non plus. Mais au passage on aura peut-être été utile à soi-même ou aux autres.

Bonne année 2009 à tous et spécialement à Catherine de Planetargonautes aussi talentueuse qu'adorable et fidèle

11:44 Publié dans Humeur, Philo | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Fidèle, oui
adorable, à débattre
talentueuse, faudrait pas que tu commences à parler comme ma mère qui à force de louanges a fait de moi un épouvantable parasite ;)

Quant aux objectifs qui sont faits pour ne jamais être tenus, tu as raison de souligner que lorsque d'aventure, on les atteint, on n'en n'est finalement pas plus heureux, notamment pour la plupart d'entre eux (les objectifs que l'on se fixe sont souvent ineptes), et quand on ne les atteint pas, on est morose. De fait, les résolutions sont des objets de torture morale qu'il faut fuir comme l'anthrax. Au fait, et comme souvent, je n'ai pas compris grand chose à ton billet !!???! :)

blonde ? assurément !

Écrit par : Cath | 05/01/2009

Eh bien si, tu as tout compris.
Ou alors ce qui n'a pas été compris a été mal exprimé.
J'essaierai de faire mieux la prochaine fois

Écrit par : René | 05/01/2009

Vous écririez plus que mes passages quotidiens pour préparer mes Revues seraient peut-être remarqués par vos compteurs ;)
Bonne année 2009 !

Écrit par : Olivier SC | 05/01/2009

Merci Olivier,

Il est vrai que j'écris très peu en ce moment. Disons que mon environnement professionnel et personnel font que cet
exercice est passé assez loin dans mes priorités.

Merci pour ces visites et cette revue de blogs, toujours appréciée en 2009 comme auparavant

Bonne année !!

Écrit par : René | 06/01/2009

Bonne Année René :-)

Merci pour tes blogs.

J'ai pris une résolution :
Lire tous ceux que tu écris !
Et j'espère bien etre heureux de tenir cette résolution :-)

A+

Alain.

Écrit par : Alain | 12/01/2009

Les commentaires sont fermés.