Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2007

Faire de l'audience avec les ERP

Impossible, répond Robert Scoble qui se demande pourquoi le logiciel d'entrepise n'est pas sexy. Michael Krigsman, Dan Farber, Dennis Howlett, Anshu Sharma, Sadagopan, Craig Cmehil, et d'autres lui répondent que l'objectif de ce type de logiciel n'est pas d'être attirant mais efficace et fiable. Nick Carr ne voit pas pourquoi un ERP devrait être rébarbatif sous prétexte qu'il traite de processus d'entreprise et n'est pas orienté grand public.

A vrai dire, il y a peu de chances que la gestion de la logistique et des finances deviennent quelque chose d'un peu sexy. Ce sont juste des process d'entreprise complexes. Là où Nick Carr a raison, c'est quand il dit qu'un processus complexe peut être habillé et présenté de manière un peu plus conviviale. C'est d'ailleurs ce que tente de faire SAP, en intégrant dans son portail des règles de navigation issues du Web grand public. Néanmoins, il n'y a aucun moyen de rendre convivial un calcul de besoins ou une balance comptable, rébarbatifs quel que soit l'habillage que l'on puisse y mettre.

 Cette discussion n'est pas neuve, entre la pratique des outils grand public qur tout le monde utilise chez soi par plaisir, et les outils professionnels que l'on subit dans l'entreprise par nécessité. Et le débat fait rage sur les blogs anglophones ( rien en France à ma connaissance ). Sauf que ce n'est pas exactement ce que dit Robert Scoble. Voici ses propos :

"let’s look at the business of journalism or even of blogging. We’re paid to deliver page views. Advertisers call it “CPM” (cost per thousand viewers). Now, what’s going to get more of you interested? Consumer software that you actually have a role in adopting or purchasing or enterprise software where some CIO somewhere else in your organization decides on? I know that when I talk about enterprise software the numbers of viewers just don’t show up. So, tech bloggers quickly learn that if they talk about enterprise software they aren’t going to get many advertising impressions."

"Regardons les revenus du journalisme ou même des blogs. Nous sommes payés pour être vus. Les annonceurs appelent ça le CPM ( coût par milliers de visiteurs ). Qu'est-ce qui va vous intéresser le plus ? Du logiciel grand public pour lequel vous avez réellement un rôle, dans l'adoption ou l'achat, ou du logiciel d'entreprise  pour lequel c'est le CIO ou n'importe qui d'autre dans l'entreprise qui décide ? Je sais que lorsque je parle de logiciels d'entreprise, le nombre de lecteurs ne va pas augmenter. Ainsi, les bloggers qui parlent de technologie apprennent vite que si l'on parle de logiciels d'entreprise, ils ne vont pas avoir beaucoup de publicité ".

Ce qui est bien avec les Américains, c'est qu'ils ne se cachent pas derrière leur petit doigt. L'ERP c'est chiant, nous dit Scoble. A chaque fois que j'en parle j'ai une baisse d'audience, donc de pubs, donc de revenus, donc j'en parle le moins possible. Ou alors pour créer une bonne polémique comme celle-ci qui va m'attirer des lecteurs. Je ne sais pas si vous vous intéressez au design des ERP ( sans doute pas beaucoup ). Mais si vous vous intéressez à la question de la gratuité, de la publicité et de l'indépendance d'Internet, cette petite anecdote est bien éclairante. Il faut faire de l'audience. Donc, vus des blogs, Internet et l'informatique en général se réduisent aux outils grand public. On ignore ce qui se passe derrière le rideau, qui représente quand même largement autant de milliards et façonne nos vies de manière aussi décisive.

Je continuerai à en parler de temps en temps. Tant pis pour le bloguimat. De toutes façons, je n'ai pas de pub et je suis gratuit. Je suis libre.

Commentaires

Je vais réserver cet article pour une prochaine Revue. Merci aussi de votre passage en mes pages !

Savez-vous comment je prépare mes Revues ? Je regardes mes statistiques, AutoRoll, Critéo et Blog-It Express, parfois. Je passe par Netvibes pour beaucoup. Mais surtout : je clic dans mes blogrolls ...

Écrit par : Olivier SC | 14/12/2007

Les commentaires sont fermés.