Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2007

Les " droits de " et les " droits à "

Ainsi, d'après les bigots du libéralisme, il y a les vrais droits qui sont les " droits de " et les faux qui sont les " droits à " :

"Les droits-libertés sont des droits contre l’Etat, des « droits de ». Les droits-créances sont d’une tout autre nature. Ils sont opposables à l’Etat dans le sens où chaque individu ou groupe peut légalement attendre de l’Etat une prestation particulière : un travail, un logement, une retraite, un environnement sain, etc. Les droits-créances sont des droits par l’Etat, des « droits à »."

Tout comme le droit au logement, le droit à un air pur est un faux droit.  Nos amis libéraux ont pris la relève de leurs anciens congénères marxistes. Ils ne voient le monde qu'à travers les textes de leur Loi. Pas de droit au logement ni à un environnement sain chez John Locke. Malgré son génie il n'avait pas anticipé le problème. Il n'existe donc pas. Nous pouvons continuer à polluer en paix. Que faire alors ?

Je propose de changer de préposition et dans une pirouette syntaxique de transformer mon faux droit à un environnement sain en un vrai ( ouf ! ) droit de respirer.

Commentaires

Vous qui aimez la blogosphère que pensez vous du Festival de Romans axé pour la première fois sur les blogs, qui aura lieu en février de cette année, une idée audacieuse qui devrait vous plaire (voir www.pointblog.com) ou (http://ginisty.typepad.com).
D'après la lecture de votre blog vous devriez approcher les organisateurs.

Écrit par : spinnaker | 07/01/2007

Les commentaires sont fermés.