Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/11/2006

Un scénario à la Myahoo

Une fuite organisée

Yahoo n'a pas le moral, et l'on ne parle plus que de la fuite organisée par l'un de ses VP, sous la forme du memo dit du "peanut butter". Dans un contexte bien différent, il est vrai, on se souvient comment Antoine Zacharias fut contraint de démissionner à la suite des fuites orchestrées par son second. Ce n'est surement pas bon signe pour la direction de Yahoo que ce Brad Garlinghouse, que je ne connais pas,  proclame tout ce qui ne va pas, selon lui, chez Yahoo. Les rumeurs repartent donc, d'une fusion/rachat Microsoft Yahoo. Certains proposent Yasoft, je trouve Myahoo plus mignon et plus approprié à l'image, comme à la situation du chasseur et de la proie.

Les recettes classiques

Ce qui m'intéresse dans ce memo est qu'il contient un vrai concentré de management à l' américaine :

- On commence par du positif (toujours un peu outrancier): "Three and half years ago, I enthusiastically joined Yahoo!... "

- Echouer n'a pas d'importance si l'on sait rebondir : "A reminder that the measure of any person is not in how many times he or she falls down - but rather the spirit and resolve used to get back up. "

On ne juge pas quelqu'un au nombre de ses échecs, mais plutôt à la manière dont il est reparti de l'avant. On rêve de ce type d'attitude, ici en France!!

- Regarder la réalité en face : "We lack a focused, cohesive vision for our company...We are separated into silos that far too frequently don't talk to each other. And when we do talk, it isn't to collaborate on a clearly focused strategy, but rather to argue and fight about ownership, strategies and tactics."

Nous n'avons pas de vision cohérente pour cette compagnie. Nous sommes séparés en silos qui ne se parlent pas. Et quand on se parle, ce n'est pas pour travailler ensemble à une stratégie claire, mais pour discuter et se battre à propos de "qui fait quoi", de stratégie et de tactique.

- Et donc un plan d'action:

1. "Focus the vision" : Concentrer les objectifs
2. "Restore accountability and clarity of ownership" : Clarifier la responsabilité des actions et des objectifs
3. "Execute a radical reorganization" : La REORG!!!

- Et voilà notre Robespierre qui entre en action:

"We need to boldly and definitively declare what we are and what we are not" Nous devons affirmer hardiment et definitivement ce que nous sommes et ce que nous ne sommes pas.

"Existing business owners must be held accountable ...-- heads must roll," Les responsables business doivent être tenus pour responsables.. Des têtes doivent rouler (de l'échafaud)

"We must reduce our headcount by 15-20%". Il faut réduire le nombre de postes de 15 à 20%

Myahoo

Encore une fois, je ne connais pas Brad Garlinghouse. Dans ce memo,

- il y a le meilleur: Rester positif, et toujours cette formidable volonté de rebondire

- et le plus banal : des "tough decisions", des têtes doivent tomber, réduire le nombre de postes

Brad Garlinghouse illustre parfaitement ce qu'il dénonce chez les autres, c'est à dire l'énergie dépensée à gérer les luttes de pouvoir, en essayant de se faire bien voir par les analystes financiers. Car, qu'y a-t-il de spécifique à Yahoo dans ce type de plan de relance que l'on a déjà vu partout?  Tout ça est juste du copier/coller de de n'importe quel ambitieux, dont la seule idée concrète sera de virer ceux qui le gênent.

Vous voulez lire un vrai plan d'action, construit, argumenté et lucide, lisez "The Internet Services Disruption" de Ray Ozzie, le CTO de Microsoft. Le memo est disponible ici.

Il y a des jours où l'on en a tellement marre de la googlemania, que l'on aimerait bien que Yahoo se redresse. Ce n'est pas avec ce Brad Garlinghouse qu'ils y arriveront. Au delà de la puissance financière, il semblerait bien que l'on soit beaucoup plus lucide chez Microsoft, qui par ailleurs ne porte pas si mal.  

Alors pourquoi pas ce scénario annoncé à la Myahoo?

18:51 Publié dans Business, Web | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Très belle analyse ! Je partage et je reconnais que j'essaie (parfois) de retrouver cette structure de fonctionnement quand c'est difficile et qu'il s'agit de "rebondir". Je n'avais pas su, jusqu'alors le reformuler aussi clairement
Merci donc

Écrit par : Jean-Pierre | 21/11/2006

Merci Jean-Pierre, je suis heureux de t'avoir intéressé.

Écrit par : René | 23/11/2006

Les commentaires sont fermés.